Si la définition légale du travailleur isolé demeure floue, une chose reste sûre : il est du devoir des employeurs de repérer les situations dans lesquelles leurs salariés sont seuls et d’assurer leur sécurité à tout instant. Comment y parvenir ? Quelles sont les solutions techniques disponibles pour la protection travailleur isolé ?

Quand parle-t-on de travailleur isolé et quels sont les risques inhérents à cette situation ?

On considère qu’une personne est isolée, dans le cadre de son travail, lorsqu’elle se trouve hors de vue et hors de portée de voix de ses collègues. Il peut s’agir d’une situation ponctuelle ou récurrente. Les dangers encourus dépendent du cas de figure : malaise, chute, agression…

Comment assurer la protection des travailleurs isolés ?

Il existe aujourd’hui sur le marché de nombreux dispositifs performants, adaptés au secteur d’activité de l’entreprise et au poste concerné. On peut classer ces équipements en deux grandes familles :

  • Les systèmes DATI – dispositifs d’alerte pour travailleurs isolés : il s’agit d’une application sur smartphone ou d’un boîtier électronique indépendant connecté, qui permettent de donner l’alerte en cas de problème. Il peut s’agir d’une agression ou d’un accident – le salarié active alors lui-même l’alarme – ou de la détection automatique d’une anomalie (chute, absence de mouvement prolongée…). Les DATI sont reliés à un centre d’appel fonctionnant en permanence, qui se charge de contacter les secours. Ils nécessitent une couverture réseau GSM.
  • Les systèmes radio ou VHS : employés depuis très longtemps, ils permettent d’assurer la protection des travailleurs en activité dans une zone non couverte par le réseau GSM. Efficaces, ces équipements disposent cependant d’une portée limitée.

Protection des travailleurs : une réflexion indispensable en amont

Bien que de nombreux systèmes performants existent aujourd’hui sur le marché, leur efficacité n’est optimale que s’ils sont choisis judicieusement. En effet, un commercial qui passe sa semaine sur les routes, un grutier ou un ouvrier seul à son poste n’encourent pas les mêmes risques. Certaines situations d’isolement restent difficiles à repérer (un employé qui reste après les autres pour terminer sa tâche ou pour fermer le magasin, par exemple). Une vraie réflexion est donc incontournable pour bien vous équiper.

MA.GE.LAN peut vous aider à réfléchir à vos problématiques spécifiques et à trouver des solutions adaptées pour la protection de vos salariés isolés. Contactez-nous !